Lettre Mensuelle | Décembre 2020

LE STYLE CROISSANCE SOUS-PERFORME LA VALUE LE PLUS DEPUIS 2001

+18.1% UN MOIS RECORD POUR L’INDICE EURO STOXX 50

Perspective d’investissement

Novembre a été un mois record pour les bourses mondiales. L’indice MSCI World en monnaies locales a grimpé de 11,8 %, son meilleur mois depuis sa création en 1990. Les marchés européens ont surperformé, l’indice Euro Stoxx 50 ayant progressé de 18,1 %, tandis que les marchés américains ont atteint des niveaux record. Les annonces positives de vaccins par plusieurs sociétés pharmaceutiques ont été les principaux moteurs de la vigueur des marchés boursiers. La demande pour les actifs risqués s’est également traduite par un resserrement des spreads de crédit et de la dette des marchés émergents, une hausse des prix des matières premières et une dépréciation du dollar américain. Le prix de l’or a reculé de 5,4 %, en raison d’une moindre demande pour des actifs défensifs, même si les rendements des emprunts d’États ont terminé le mois avec des variations relativement limitées.

La série d’annonces de vaccins contre la Covid-19 et la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle américaine ont éliminé deux risques importants du marché. Les prévisions d’un rebond économique rapide en 2021 ont dopé les actions des entreprises les plus affectées par les restrictions sévères visant à freiner la propagation du virus. Cela s’est traduit par une rotation vers les sec-teurs les plus cycliques et une surperformance des petites capitalisations. Les marchés ont également réagi favorablement aux résultats des élections US; le probable maintien d’une majorité républicaine au Sénat devrait empêcher des réformes radicales. L’élection de Joe Biden a également été perçue comme positive pour les relations internationales et pour le commerce mondial, suite à une période d’imprévisibilité et de tensions élevées pendant la présidence de Donald Trump.

L’optimisme quant à une forte reprise économique s’est traduit par le rallye du pétrole en anticipation d’une demande accrue pour les produits pétroliers. Le prix du pétrole WTI a augmenté de plus de 26 % au cours du mois dernier pour atteindre un niveau de 45 dollars le baril, contre 50 dollars précédant la correction des mois de mars et avril.

Strategie d’investissement

Nos craintes concernant une période potentiellement volatile se sont révélées infondées, les marchés actions ayant grimpé de manière spectaculaire en novembre. Les portefeuilles ont de nouveau profité de leur large diversification; les positions en actions de valeur, très délaissées jusque-là, sont celles qui ont le plus contribué au mois dernier. L’année 2020 restera dans les mémoires des intervenants des marchés financiers pour de nombreuses raisons, mais la vitesse à laquelle les facteurs de marché ont changé pendant certaines périodes aura été époustouflante. Notre exposition aux actions est à nouveau surpondérée en raison d’un nouvel investissement et de la performance du marché. Si nous continuons à nous méfier des valorisations actuelles des actions, d’autres forces en présences sont plus dominantes et à même de pousser les cours encore plus haut.

Au sein des titres à revenu fixe, nous considérons que la dette des marchés émergents est l’une des classes d’actifs les plus attrayantes et nous avons renforcé notre exposition aux obligations d’entreprises de ces pays. Les actifs des marchés émergents devraient bénéficier de flux de capitaux positifs, de la dépréciation du dollar ainsi que de la reprise cyclique anticipée en 2021.

LES MARCHÉS SONT POUSSÉS PAR UNE ANTICIPATION DES PROGRAMMES DE VACCINATION À GRANDE ÉCHELLE

Activité de portefeuilles/ Nouvelles

Novembre a été un excellent mois pour les portefeuilles, toutes les positions sous-jacentes, à l’exception de l’or, ayant généré des rendements mensuels positifs. Les plus fortes contributions ont été fournies par les fonds gérés selon une approche “Value”. Un fonds européen s’est apprécié de plus de 27 %, grâce principalement à son exposition aux banques et au secteur pétrolier. Tous les fonds européens ont bien performé, tout comme le fonds américain “Value”, les fonds japonais et les petites capitalisations en général. Parmi les obligations, les emprunts d’entreprises des pays émergents, les obligations à haut rendement et les convertibles ont été les plus performantes. Les détracteurs se sont avérés être l’or et le dollar US pour les portefeuilles non libellés en dollars.

En fin de mois, nous avons investi dans un nouveau fonds axé sur les actifs réels. Les types d’actifs du fonds comprennent l’infrastructure, l’immobilier de niche, les énergies renouve-lables et d’autres alternatives telles que les droits d’auteur sur la musique. Ce type d’actifs bénéficie de flux de revenus bien définis et de contrats à long terme. Cette opportunité d’investissement peut être caractérisée par sa résilience, une volatilité inférieure au marché et son faible bêta.

Un fonds long/short focalisé sur le crédit à haut rendement US est la dernière addition à notre liste de fonds. Le gérant a démontré sa capacité à protéger le portefeuille pendant les baisses du marché ainsi qu’à capter une bonne partie de sa hausse. Les conditions de marché actuelles semblent bien adaptées à ce type d’investissement.

Télécharger la Lettre Mensuelle