Lettre mensuelle | Septembre 2020

LA RÉSERVE FÉDÉRALE RÉORIENTE SA POLITIQUE VERS UN RÉGIME DE CIBLAGE DE L’INFLATION MOYENNE

$2 MILLE MILLIARDS APPLE DEVIENT LA PREMIÈRE SOCIÉTÉ US À FRANCHIR CETTE CAPITALISATION BOURSIÈRE

Perspectives d’investissement

Les bourses mondiales ont enregistré de fortes performances en août, l’indice MSCI World en monnaies locales s’étant apprécié de 6,1%. Les actions US ont connu leur meilleur mois d’août depuis 1986; l’indice S&P 500 a grimpé de 7% et a entièrement effacé ses pertes dues à la pandémie de coronavirus pour atteindre de nouveaux records. Les actions européennes ont sous-performé (+ 3,1 % pour l’Euro Stoxx 50) et restent encore en dessous des niveaux du début juin. Les marchés de la dette souveraine ont connu un mois assez volatil et les rendements des obligations à long terme ont terminé le mois en hausse. La dépréciation du dollar américain s’est prolongée tout au long du mois écoulé et l’euro a fini le mois avec un gain de 1,3%.

Les marchés américains ont à nouveau été caractérisés par la surperformance des indices du Nasdaq et du secteur technologique en particulier; l’indice Nasdaq Composite a progressé de 9,6% tandis que l’indice du secteur de la technologie S&P a grimpé de 11,8%. Des performances exceptionnelles sur le marché ont été enregistrées par des entreprises comme Tesla (+74%), Sales-force (+ 40%), Facebook (+ 16%) et par la plus grande, Apple (+ 21%). Il est également révélateur que le niveau de volatilité implicite du marché US, mesuré par l’indice VIX, ait augmenté en même temps que les actions en fin de mois. Les augmentations simultanées des indices des actions et de la volatilité sont inhabituelles et l’évolution de la volatilité pourrait avoir résulté du comportement des investisseurs tentant de rattraper le rallye.

Comme prévu, le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a annoncé un changement majeur dans la manière dont la banque centrale cherchera à atteindre un maximum d’emplois et des prix stables. Au cours du symposium virtuel de Jackson Hole, M. Powell a déclaré que la Fed adopterait une forme de régime de ciblage de l’inflation moyenne, ce qui signifie que l’inflation pourra aller “modérément au-dessus” de son objectif de 2% suite à des périodes de pressions baissières persistantes sur les prix. La Fed a également signalé que l’emploi peut très bien se renforcer sans déclencher de pics d’inflation indésirables. Cela signifie que la Fed n’augmentera pas les taux dans un avenir proche et qu’elle n’augmentera pas les taux ou ne se préparera pas à une hausse de l’inflation même si le niveau de l’emploi se renforce.

Stratégie d’investissement

Au cours des mois d’été, les marchés financiers ont continué à récupérer leurs pertes de février et mars. Nous n’avons pas modifié la structure de nos portefeuilles, mais nous avons renforcé leur protection en couvrant l’option de vente S&P 500 à découvert de septembre et en initiant un nouveau Put spread S&P 500, échéance janvier. Notre appréciation des conditions actuelles du marché est tiraillée entre la logique de la hausse des prix des actifs à la suite d’injections massives de liquidités et nos inquiétudes croissantes concernant les niveaux des valorisations. Cela explique en grande partie pourquoi nous estimons qu’il est essentiel de maintenir une certaine protection afin de limiter les dégâts qui pourraient résulter d’un éventuel renversement des tendances régnant dans les marchés actuellement.

Nous nous approchons de quand nous pensons réduire notre sous-pondération en dollars américains pour les portefeuilles libellés dans d’autres devises. Le Dollar Index s’est déprécié depuis son pic observé en mars mais cette tendance semble s’estomper. Le positionnement des opérateurs de marché sur le dollar est extrêmement négatif et réduit de ce fait la pro-babilité d’une nouvelle dépréciation immédiate. En ce qui concerne la parité EUR/USD, notre objectif pour l’achat du dollar se situe autour du niveau de 1,20.

NOUS AVONS RENOUVELÉ NOTRE STRATÉGIE DE PUT SPREAD

Activités des portefeuilles / Nouvelles

Le mois d’août a été très profitable aux portefeuilles et seule une petite minorité de fonds sous-jacents a terminé le mois avec des performances légèrement négatives. Les actions américaines, japonaises et des marchés frontières ainsi que les petites capitalisations européennes ont produit les plus fortes contributions. D’autres contributions significatives ont également été générées par la stratégie Long/Short, par les actions européennes Value et par un fonds thématique qui a été lancé pendant l’été. Deux fonds obligataires ayant des durations plus longues et la stratégie de suivi de tendances ont été de modestes détracteurs, résultant en grande partie de la hausse des rendements des emprunts d’États.

Au cours du mois passé, nous avons prolongé notre stratégie de Put spread d’une échéance septembre à une se terminant en janvier. Nous avons également approuvé un fonds dont l’univers d’investissement est composé des marques de qualité (marques globales, du futur et numériques) ainsi qu’un fonds Biotech. Nous avons aussi acheté récemment un fonds thématique qui investit dans des actions bénéficiant d’opportunités de croissance séculaire, en mettant l’accent sur les secteurs de la technologie, de la santé et des énergies renouvelables. L’approche de gestion en matière de recherche et d’investissement est originale car elle associe la recherche scientifique, technologique et industrielle à l’analyse financière. Le processus commence par la génération d’idées par des scientifiques dans leur domaine de compétence avant que les analystes financiers ne mènent ensuite une recherche financière traditionnelle.

Télécharger la Lettre Mensuelle