Allnews - Le dernier "free lunch" à Wall Street

Les paramètres de risque et de rendement des investissements doivent être examinés dans le contexte de leur interdépendance au sein du portefeuille.

Avec des volumes records de dette à rendement négatif et des marchés actions se négociant à des multiples élevés, les investisseurs sont confrontés à un environnement difficile en 2021. Le portefeuille équilibré traditionnel d’actions et d’obligations a bien servi les investisseurs au cours des 40 dernières années, avec des taux toujours plus bas et des actions qui ont grimpé en flèche. Mais ces derniers temps, ce portefeuille est devenu de plus en plus déséquilibré, car la partie obligataire offre un portage limité et n’est plus en mesure de fournir une protection adéquate lors du prochain ralentissement. La diversification est-elle toujours le seul «free lunch» en matière d’investissement, comme le suggérait autrefois le prix Nobel Harry Markowitz?

Lire la suite

 


Finance Corner – Forum Finance nommé meilleur gérant indépendant suisse de plus de 1 milliard

La société de gestion genevoise Forum Finance a remporté le prix du meilleur gérant indépendant suisse octroyé par les WealthBriefing Swiss EAM Awards 2021, dans la catégorie reine des sociétés dont les avoirs en gestion dépassent CHF 1 milliard.

Décernés par un jury indépendant composé de consultants spécialisés et de représentants des banques dépositaires et des fournisseurs de solutions technologiques, ainsi que d’autres experts de l’industrie, ces prix récompensent les meilleures sociétés de gestion suisses, ayant « fait preuve d’innovation et d’excellence en 2020 ».

Forum Finance a depuis plusieurs années renforcé sa structure et son organisation, comme en témoignent la licence LPCC et son enregistrement auprès de la SEC américaine. Par ailleurs, afin de répondre à l’évolution des besoins des clients, Forum Finance a investi dans ses ressources d’analyse, de gestion et de conseil patrimonial, ainsi que dans la technologie.

Lire l'article


Allnews – Forum Finance primée aux WealthBriefing Swiss EAM Awards 2021

La société genevoise dirigée par Etienne Gounod est désignée meilleur gérant indépendant suisse dans la catégorie reine des avoirs en gestion dépassant 1 milliard.

La société de gestion genevoise The Forum Finance Group SA a remporté le prix du meilleur gérant indépendant suisse octroyé par les WealthBriefing Swiss EAM Awards 2021, dans la catégorie reine des sociétés dont les avoirs en gestion dépassent 1 milliard de francs.

Décernés ce matin lors d’une cérémonie de remise retransmise par vidéo-conférence, ces prix récompensent les meilleures sociétés de gestion suisses, jugées par le panel d’experts comme ayant «fait preuve d'innovation et d'excellence en 2020». Le jury indépendant se compose de consultants spécialisés et de représentants des banques dépositaires et des fournisseurs de solutions technologiques, ainsi que d’autres experts de l’industrie.

Lire l'article

 


Forum Finance désigné meilleur gérant indépendant suisse par les WealthBriefing Swiss EAM Awards 2021

 


 

 

 

 

Genève, le 4 mars 2021. La société de gestion genevoise The Forum Finance Group SA a remporté le prix du meilleur gérant indépendant suisse octroyé par les WealthBriefing Swiss EAM Awards 2021, dans la catégorie reine des sociétés dont les avoirs en gestion dépassent CHF 1 milliard.

Décernés ce matin lors d’une cérémonie de remise retransmise par vidéo-conférence, ces prix récompensent les meilleures sociétés de gestion suisses, jugées par le panel d’experts comme ayant « fait preuve d'innovation et d'excellence en 2020 ». Le jury indépendant se compose de consultants spécialisés et de représentants des banques dépositaires et des fournisseurs de solutions technologiques, ainsi que d’autres experts de l’industrie.

Dans le cas de Forum Finance, comme l’explique Stephen Harris, CEO de ClearView Financial Media et Editeur de WealthBriefing, « les juges ont été impressionnés par la nature mondiale de sa clientèle, ainsi que par sa forte implantation en Suisse. Sa croissance organique forte et régulière a été rendue possible par une anticipation judicieuse des nouvelles réglementations et une expertise en matière de planification patrimoniale qui en font un gagnant particulièrement méritant dans sa catégorie ».

De fait, ayant su anticiper les changements du marché de la gestion de fortune, Forum Finance a depuis plusieurs années renforcé sa structure et son organisation, comme en témoignent la licence LPCC octroyée par la FINMA et son enregistrement auprès de la SEC américaine. Par ailleurs, Forum Finance a fortement investi dans ses ressources d’analyse, de gestion et de conseil patrimonial, ainsi que dans la technologie, ce qui lui permet de répondre efficacement à l’évolution des besoins des clients.

A l’inverse d’un trop grand nombre de sociétés de gestion indépendantes, pour lesquelles la question de la transmission se pose avec acuité, Forum Finance a établi une gouvernance claire et robuste qui a permis le passage en douceur d’une génération d’associés à une autre. Sa direction multigénérationnelle et des règles transparentes lui permettent ainsi d’éviter les problèmes de succession et d’ouvrir le capital à de nouveaux talents.

« Nous sommes très honorés de cette reconnaissance, qui couronne plus de 25 années d’efforts pour construire une entreprise à même de répondre aux attentes d’une clientèle privée exigeante, friande de solutions personnalisées et d’un service très attentif.» a déclaré Etienne Gounod, Managing Partner et CEO de Forum Finance. « Notre développement futur se base sur deux axes. D’abord un accroissement organique, grâce à notre modèle qui attire des gérants privés à la recherche d’une structure solide ayant su conserver sa dimension humaine. Ensuite, avec une croissance externe, grâce à notre taille qui nous permet de financer nos projets d’expansion et de jouer un rôle actif dans le processus de consolidation que connaît notre industrie ».

 

Pour toute information supplémentaire, prière de contacter :

Egon Vorfeld                                                                                    Ricardo Payro
The Forum Finance Group SA                                                        Payro Communication Sàrl
T: +41 (0)22 311 84 00                                                                   T: +41 (0)22 322 13 17
E: vorfeld@ffgg.com                                                                       E: rp@payro.ch

 

A propos de Forum Finance

Fondée en 1994 à Genève, Forum Finance offre des services de gestion privée et de gestion d’actifs à une clientèle haut de gamme. Elle compte quelque 20 collaborateurs qui gèrent et supervisent CHF 1.5 milliard d’actifs. Au bénéfice d’une licence LPCC, la société est régulée et supervisée par la FINMA et est enregistrée auprès de la SEC.

 


WealthBriefing – Le magazine

Forum Finance est fier de recevoir le prix Wealth Briefing suisse d'Excellence de Gestionnaire de fonds au dessus de 1 Milliard.


Allnews - Le confinement: un boost pour l’E-gaming


Plus qu’un simple passe-temps, c’est une industrie qui compte 2,7 milliards de clients, soit 34% de la population mondiale.

L’E-gaming caractérise l’industrie du jeu électronique dans son ensemble et s’étend des consoles de jeu, aux jeux PC en passant par les jeux mobiles. En 1958, la sortie du premier jeu vidéo donne officiellement naissance à l’E-gaming. L’industrie gagne vite en popularité et les joueurs commencent à se rassembler pour s’affronter. La première compétition officielle d’E-gaming (E-sport) fut organisée en 1972 à Stanford University. De nos jours, les événements d’E-sport attirent non seulement des spectateurs physiques, mais également de nombreux streamers. Ces compétitions incluent des jeux de sports (FIFA, NBA live), des jeux de guerre (CS, Call of Duty) ou n’importe quel autre type de jeux (League of Legend, Dota 2). Il est intéressant de relever qu’en 2016, plus de spectateurs ont suivi les finales de League of Legends (43 millions) que le match 7 des finales de NBA (31 millions). Les «prize money» de ces compétitions rivalisent d’ailleurs avec les tournois sportifs les plus prestigieux. Par exemple, la première édition du Fortnite World Cup offrait $3M à son vainqueur. Ce montant correspond à ce que reçoit le vainqueur de la finale de Wimbledon. Il est intéressant de noter que les sponsors les plus importants en E-sport sont des marques retrouvées dans le sport conventionnel (Red Bull, Nike, Adidas..). De nombreuses discussions sont d’ailleurs en cours pour que l’E-sport devienne une discipline olympique.

 En plus de cette capacité à se réinventer sans limite, l’E-gaming est un univers
contributif et l’interactivité entre joueurs est très développée.

Lire la suite

 


Allnews «N’achetez pas votre poulet comme un pigeon»


©Keystone

L’investisseur se doit de comprendre les dynamiques d’une industrie et de lui attribuer la valorisation qu’il juge appropriée.

Imaginez-vous entrer dans un supermarché pour y faire vos courses de la semaine. En progressant dans les rayons, vous vous retrouvez face à un vaste choix de produits, chacun flanqué d’une étiquette indiquant son prix. Payeriez-vous 1000 francs un kilo de pommes de terre parce que c’est le prix indiqué à l’étalage ce jour-là ? Ou au contraire, repousseriez-vous votre achat car vous savez ce que vaut le kilo de pommes de terre et que celui-ci n’a rien de correct ?progressant dans les rayons, vous vous retrouvez face à un vaste choix de produits, chacun flanqué d’une étiquette indiquant son prix. Payeriez-vous 1000 francs un kilo de pommes de terre parce que c’est le prix indiqué à l’étalage ce jour-là ? Ou au contraire, repousseriez-vous votre achat car vous savez ce que vaut le kilo de pommes de terre et que celui-ci n’a rien de correct ?

Un investisseur devrait toujours acheter le titre d’une société cotée en bourse comme il fait ses courses au supermarché. Pas de la même façon dont il achète un parfum dans un magasin de luxe pour l’offrir à son conjoint à la Saint-Valentin.

Cet exemple illustre deux notions importantes : l’investisseur doit savoir ce qu’il achète et combien il est prêt à payer. Si ces deux conditions (compréhension du prix et de la valeur de l’objet) ne sont pas satisfaites, il devra se garder d’investir. Dès lors, comment juge-t-on que la compréhension d’une situation est suffisante ? De même, comment juge-t-on que le prix estimé d’un bien est fiable en présence de nombreux paramètres variables ?

Lire la suite